LE RETOUR DU GILET JAUNE OBLIGATOIRE A MOTO …

petit rappel

Le gilet «haute visibilité» est désormais obligatoire pour les motards. Toutefois, ces derniers ne doivent pas le porter en permanence. Ils doivent l’avoir à portée de main et le mettre en cas de danger.

Depuis le 1er janvier 2016, tout motard doit disposer d’un gilet «haute visibilité». Cependant, il ne doit pas forcément le porter en roulant. Un an après l’entrée en vigueur de cette réglementation, il peut être utile de rappeler le nouveau cadre juridique. En effet, négliger cette obligation peut exposer le motard à une amende.

L’avoir toujours à disposition

Tous les types de motos sont concernés, quel que soit le modèle et le nombre de roues: 2, 3 ou 4 roues. S’il n’est pas obligatoire de le porter, le gilet haute visibilité doit être avec vous chaque jour, rangé sur votre moto ou sur votre scooter. Si les forces de l’ordre vous contrôlent, vous devez pouvoir le montrer. Dans le cas contraire, vous encourrez une amende de 11 euros.

Un gilet aux normes

Même si on parle traditionnellement de gilet jaune, le décret en question (n° 2015-514) utilise le terme de gilet «haute visibilité». En effet, le texte impose 2 normes pour le gilet (EN 471 et EN 1150), mais plusieurs couleurs. Pour vous permettre de vérifier sa conformité, au moment de votre achat, la norme se trouve sur l’étiquette du vêtement.

Le gilet de couleur jaune est le plus courant et la dénomination «gilet jaune» est devenue générique. Toutefois, vous pouvez trouver toute une gamme de couleurs règlementaires: rouge, orange-rouge, jaune-vert, jaune-orange, vert et rose. Seule règle absolue concernant ces couleurs: elles doivent être fluorescentes.

S’il est aujourd’hui nécessaire d’avoir un gilet jaune avec soi (ou plus exactement d’en avoir un sous la selle pour les motards), on pensait que l’obligation de le porter pendant la conduite appartenait au passé. C’était le cas jusqu’au 9 mai dernier et un amendement déposé par 27 députés LREM dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM).

En effet, cette loi est très attendue pour tout ce qui concerne l’encadrement des nouveaux engins de mobilité (trottinettes électriques, gyropodes et autres). Afin de renforcer la sécurité passive de ces usagers vulnérables en améliorant leur visibilité, les députés ont ainsi proposé d’ajouter à la loi l’obligation de porter en toute circonstance un gilet haute visibilité et un casque homologué.

Mais voilà, cet amendement ne concerne pas que les trottinettes électriques et les gyropodes, mais aussi les vélos, les cyclomoteurs, les motos, les scooters, les quads et les trois-roues motorisés. Le port du gilet est désormais également prévu pour le conducteur comme pour le passager.

L’amendement prévoit qu’en cas d’infraction, le conducteur serait puni par une contravention de quatrième classe, soit une amende forfaitaire de 135 €.

certains de nos bons députés ajoute même au débat le fait que sur les 5 derniers mois ( mouvement gilets jaunes ) il n’était pas dérangeant pour la communauté des motards d’avoir ce dispostif en roulant …

Affaire à suivre…

One thought on “LE RETOUR DU GILET JAUNE OBLIGATOIRE A MOTO …”

  • Pis кtre ou peut кtre pas. Laissons sa chance au produit. On parle tout de mкme d’un cinquiиme du prix. Ce n’est pas rien. M enfin la tendance est plus а une augmentation de TVA alors faire des prйvisions d’adaptation d’une йventuelle baisse. D’ailleurs ja po de gilet jaune. C’est quoi la sanction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *