le nouveau radar tourelle vandalisé au fusil de chasse ( herault )

installé la semaine dernière, en phase de test sur la RD 51 à Mèze, le nouveau radar de nouvelle génération tourelle a été vandalisé par un tir au fusil de chasse, une Brenneke.

Le nouveau radar de dernière génération tourelle qui flashe dans les deux sens sur la RD 51 pour de multiples infractions au code de la route simultanées, installé la semaine dernière sur la route départementale Mèze-Marseillan, a déjà été vandalisé.

Preuve que ces radars tourelles sont vraiment indésirables, comme en font foi les commentaires sur les réseaux sociaux.

En phase de test, ce radar installé à 3 ou 4 mètres de hauteur a été la cible d’un tir  au fusil de chasse, dans la nuit de dimanche à lundi.

Le trou béant visible sur l’appareil, en bordure de la RD 51 qui conduit de Mèze à Marseillan, a été découvert lundi.

Les gendarmes enquêtent

Les gendarmes de la brigade de Mèze se sont transportés sur place pour établir les constatations d’usage dans le cadre de l’enquête supervisée par le parquet de Montpellier. Le détail de l’arme à feu utilisée peut constituer une piste pour les gendarmes.

D’autres radars tourelles sont en phase de test dans l’Hérault, sur la RD 612 à Agde et Vic-la-Gardiole, sur la RN 9 au lieu-dit La Baume, à Servian, entre Pézenas et Béziers, sur la RD 2 à Balaruc-les-Bains -entre Sète et le péage de l’autoroute A9 de Poussan-, et sur la RD 11, entre Capestang et Montady.

Les « tourelles » remplacent les cabines des précédents radars vandalisés. Il est question d’en installer un d’ici la fin de l’année sur la RD 612, dans la zone des Eaux Blanches, entre Sète et Frontignan.

400 tourelles d’ici la fin de l’année

Certains d’entre vous ont déjà croisé leur silhouette imposante, qui culmine à quatre mètres de hauteur. Des radars fixes nouvelle génération, les Mesta Fusion 2, surnommés « radars tourelles », ont commencé à être déployés sur les routes de France. Il y en aura 400 d’ici la fin de l’année et trois fois plus fin 2020.

Comme la Sécurité routière l’explique, de leur hauteur, ces radars tourelles ont une portée particulièrement importante pour repérer les automobilistes en infraction. Selon le ministère de l’Intérieur, ils sont capables de contrôler huit voies de circulation, sur un tronçon de 200 mètres.

Ces radars seront redoutables

Le Mesta Fusion 2 peut également flasher plusieurs véhicules simultanément, et de contrôler en même temps la vitesse et le franchissement interdit d’un feu rouge. Et il est capable de faire la différence entre une voiture et un poids lourd.

Mieux encore, il peut détecter le non-respect des distances de sécurité et repérer aussi les véhicules qui roulent trop lentement. Il repère les conducteurs qui grillent les feux rouges, tournent à des endroits où ils n’y sont pas autorisés, dépassent par la droite ou circulent à tort sur des voies réservées à certains types de véhicules.

Il est aussi capable d’identifier et de filmer les conducteurs en infraction avec la législation sur le port de la ceinture de sécurité ou l’utilisation du téléphone au volant. Enfin, il sait lire les plaques d’immatriculation, permettant en théorie de traquer des véhicules recherchés. Mais, actuellement, ces fonctionnalités ne sont pas d’actualité en France, assure la Sécurité routière : pour l’instant, il n’a été homologué que pour les contrôles de vitesse et le contrôle du respect des feux rouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *